Accessoires 

Menottes & Liens

Menottes & Liens

Colliers/ras de cou

Colliers 

Caches tétons

Nippies

Plumes à caresser

Plumes à caresser

Bracelets

Bracelets

Masques/Loups

Bandeaux & Liens

Bandeaux & Liens

 

Le burlesque trouve son origine dans la tradition théâtrale de la commedia dell'arte et du music-hall, tradition à laquelle il emprunte la pratique de l’improvisation apportant une fraîcheur, une spontanéité et une énergie particulière. 

Il faudra attendre le début du XXe siècle pour voir les premiers spectacles burlesques. Le burlesque a deux origines importantes : le cabaret et le cirque.

On voit apparaître des spectacles uniquement burlesques où les performeuses sont priées de flasher, c'est-à-dire de montrer très rapidement leur anatomie. Il va de soi que c'était illégal, c'est pourquoi des règles strictes furent mises en place en réaction à ces spectacles : les danseuses ne devaient ni montrer leurs tétons et aréoles, ni leur pubis, ni la raie de leurs fesses. 

Ce qui créa les nippies ou pasties , - qui sont des cache-tétons ornés le plus souvent de sequins, strass, et pompons - le g-string et la bande de paillettes ou les fronces sur les culottes transparentes des performeuses.
 

Une nouvelle génération, nostalgique du spectacle et du glamour, perçus de l'ancien temps, décide de faire revivre le burlesque. Ce renouveau est initié indépendamment au début des années 1990 par Billie Madley et plus tard avec Ami Goodheart dans les revues Dutch Weismann's Follies à New York, la troupe The Velvet Hammer de Michelle Carr à Los Angeles et les Shim-Shamettes à La Nouvelle-Orléans. Le Royal Jelly Burlesque Nightclub d'Ivan Kane, ouvre ses portes, en 2012, au Revel Resort and Casino. Il s'inspire des stars du passé comme Sally Rand, Tempest StormGypsy Rose Lee et Lili St-Cyr,  mais aussi d'artistes plus récents comme Dita von Teese, Julie Atlas Muz et Anne McDonald. Les troupes Agitprop tels que Cabaret Red Light  ont inclus la satire politique et l'art de la performance dans leurs représentations.

De nos jours, le néo-burlesque a pris de nombreuses formes, mais toutes ont le trait commun d'honorer une ou plusieurs des incarnations précédentes du burlesque, avec des numéros tels que le striptease, des costumes onéreux, de l'humour paillard, le cabaret et des jeux de comédie/variété. Bien que les spectacles néo-burlesques rendent hommage aux représentations précédentes, ils manquent souvent d'éléments de parodie et de commentaire politique qui étaient monnaie courante dans le burlesque traditionnel. Des artistes et des spectacles burlesques modernes se produisent partout dans le monde et des conventions annuelles comme le Festival international du burlesque de Vancouver , le Festival du burlesque de New York créé par les stars du burlesque Angie Pontani et Jen Gapay ainsi que le concours Miss Exotic World ont lieu. En 2008, The New York Times note que le burlesque a fait un retour sur la scène des performances artistiques de la ville.